Faire réviser les mathématiques avec l’école à la maison

Faire réviser les mathématiques avec l’école à la maison

Avec le nouveau système de l’école à la maison, créer un environnement propice aux maths est nécessaire pour faire réviser les enfants. Lorsqu’un enfant éprouve des difficultés dans cette matière, trouver des idées pour le motiver s’avère nécessaire. Voici en quelques lignes comment faire réviser les maths à domicile.

Faire apprendre les maths à travers les jeux

En général, les enfants apprennent mieux en s’amusant. L’amusement fait partie de leur fonctionnement, se servir ainsi de cet aspect pour réviser les mathématiques avec eux sera très fructueux. Il est possible de passer à travers des cours, des exercices de maths en ligne, ou des jeux éducatifs.

Jouer avec les enfants leur permet de façon concrète d’apprendre à compter, trier, assembler, calculer, mesurer, dessiner les figures géométriques ou encore résoudre des problèmes. Par exemple, pendant la cuisine, on peut demander à l’enfant de compter le nombre d’oeufs qu’il y a dans le panier. Il est aussi possible de lui demander de soustraire tel nombre d’oeufs, ou simplement d’en augmenter tel nombre, ainsi que d’autres opérations possibles.

Faire réviser les mathématiques avec l'école à la maison

Prendre en compte les centres d’intérêts des enfants

Les mathématiques sont reconnues pour effrayer la majorité des apprenants. Rien qu’à voir cet ensemble de chiffres, d’équations, de tableaux, de figures et de théorèmes, ils se sentent incapables.

De ce fait, on peut rendre la révision amusante et attrayante, si le cadre d’apprentissage correspond à leur environnement habituel. C’est-à-dire qu’il faut tenir compte de leurs activités préférées, ainsi que des jeux éducatifs qu’ils aiment. Apprenez en plus avec l’école à la maison.

Lorsqu’on intègre les centres d’intérêts des enfants dans un cours de maths, ils deviennent de vrais champions, car ils prennent ça pour de l’amusement. Ils auront ainsi la capacité d’assimiler et d’intégrer les notions mathématiques, sans la moindre difficulté.

Faire de leur vie quotidienne une expérience mathématique

Les apprenants considèrent majoritairement que les mathématiques n’ont rien à avoir avec la vie quotidienne. Il faut alors commencer par leur enlever cette mentalité. Pour ce faire, on peut prévoir de les soumettre à des exercices pratiques. Par exemple, leur demander de compter le nombre de plantes qu’il y a dans le jardin.

À la cuisine, pourquoi ne pas leur demander de mesurer la farine, évaluer le temps de cuisson, convertir les mesures de lait et consorts. Ces différents exemples concrets vont motiver l’enfant. En effet, non seulement il est heureux de vous aider, mais il arrive à faire des tâches utiles.

À force de répéter ces exercices, les maths seront désormais un jeu et les enfants pourront désormais faire leur devoir tous seuls.

La création d’un environnement propice aux mathématiques

L’expérience a montré que les premières compétences en maths se développent lorsqu’on découvre le monde autour de soi. Les parents doivent donc s’arranger pour nourrir la curiosité naturelle des enfants en leur démontrant qu’il existe les mathématiques partout et autour d’eux.

Pour cela, il faut veiller à ce que leur espace d’étude soit bien aménagé de sorte à susciter constamment des interrogations mathématiques. Avec une chambre bien décorée et équipée de tout le nécessaire, il va développer par lui-même des compétences sur ce domaine.

Un apprenant n’a pas besoin d’être un génie pour maîtriser cette discipline, tout dépend des conditions dans lesquelles il est placé dès le bas âge.