Nos conseils pour les devoirs à la maison.

La plupart des enseignants de votre enfant lui donneront des devoirs à faire à la maison. En général, il s'agit de poésies à apprendre, de leçons à revoir ou d'exercices à faire.

Les devoirs à la maison

Voici quelques conseils pour rendre ce moment efficace et positif en terme d'apprentissages :

  • Il ne faut pas négliger les conditions de travail. Il est important de poser un cadre serein et stimulant tout en favorisant au maximum la mise en places de rituels.
  • Découvrir la manière dont votre enfant apprend permettra de l'aider à mémoriser plus rapidement une leçon, une poésie...
  • Connaître les attentes de l'enseignant vous permettra de mieux cibler les points à réviser. Si certaines choses comme les tables de multiplication, les poésies... seront à connaître par coeur, ce n'est pas le cas pour l'intégralité des notions.
  • S'organiser et anticiper permet d'étaler les révisions dans le temps et de favoriser la mémorisation.
  • Il faut s'exercer. Si relire une leçon semble un préalable, ce n'est pas suffisant ! Votre enfant ne maîtrisera réellement sa leçon que lorsqu'il sera capable de faire correctement des exercices.

Un cadre de travail et la mise en place de rituels

Les conditions de travail sont vraiment importantes pour que votre enfant mémorise ses leçons. L'idéal est de faire ses devoirs dans un endroit calme qui favorisera la concentration.

Nous vous conseillons d'essayer d'instaurer un maximum d'habitudes. Dans la mesure du possible votre enfant devrait faire ses devoirs au même endroit et à la même heure.

Bien sûr cet objectif n'est pas toujours facile à atteindre notamment dans le cas des parents divorcés et lorsque les enfants pratiquent des activités sportives ou culturelles.

L'idée est vraiment de tendre vers cet objectif. Ainsi même si l'enfant est une semaine avec papa, une autre avec maman, il n'en demeure pas moins que dans chaque foyer, un endroit spécifique peut être prévu pour les devoirs (à l'abri de la télévision, des jouets et du bruit).

Concernant les horaires, il faut essayer de tendre vers cette régularité dans la mesure du possible.

La mise en place de ce cadre et de ces habitudes de travail permettront de rassurer votre enfant et de le mettre rapidement en condition pour faire ses devoirs.

Comment votre enfant apprend-t-il ?

Comment votre enfant apprend-t-il ?Il existe plusieurs manières d'apprendre. Chacun possède une manière spécifique et la méthode que vous utilisez pour mémoriser n'est pas forcément celle qu'utilisera votre enfant.

Certains ont une mémoire auditive, ils ont besoin de parler et répéter à voix haute pour mémoriser.

D'autres ont une mémoire visuelle, la réalisation de schémas les aidera.

Parfois certains enfants ont besoin de recopier pour se souvenir.

Le fait de connaître la façon dont votre enfant mémorise vous aidera à rendre plus efficace ses révisions.

Anticiper pour réussir

Dans la mesure du possible, nous vous conseillons d'anticiper au maximum les évaluations à venir. En général, plus votre enfant grandit plus son maître ou sa maîtresse lui donnera des devoirs sur la semaine, lui permettant ainsi de s'organiser et de se préparer à l'entrée au collège.

Si nous sommes lundi soir et que votre enfant a une évaluation le lundi suivant, nous vous conseillons de lui proposer de faire 1 ou 2 exercices par jour pour qu'il soit vraiment prêt le jour de l'évaluation.

La plupart des enseignants font une réunion de rentrée pour rencontrer les parents et leurs expliquer leurs méthodes. Il est important de savoir si le maître ou la maîtresse de votre enfant prévient avant de faire passer à votre enfant une évaluation. Cela vous permettra d'étaler dans le temps les révisions.

Lorsque vous trouvez sur le cahier de texte de votre enfant des formules du type : "revoir, réviser, apprendre...", vous pouvez commencer à proposer des exercices pour aider votre enfant à réussir son évaluation.

Il faut s'entraîner et s'entraîner encore !

La mode actuelle est de "faire construire aux élèves leur savoir", cette pédagogie me semble une grosse perte de temps qui contribue à creuser les écarts entre les élèves et qui ne semble se développer principalement qu'à l'école primaire où les élèves sont les plus jeunes. La plupart des profs de collèges, de lycées et même d'universités adoptant une pédagogie frontale en transmettant leur savoir.

L'Education Nationale a peut être la prétention de faire de vos enfants des chercheurs, nous avons un objectif plus modeste : les aider à réussir leurs évaluations, à progresser et pour cela à leur proposer des entraînements réguliers.

Découvrez également :